Fujinon 50-140mm F2.8 2015

Je n’aime pas utiliser de zoom. Avouons que c’est pratique, comme, par exemple, lorsqu’il est difficile de s’approcher du sujet. Ils sont encombrants et ont une ouverture limitée. Cela fait un mois que ce Fujinon XF 50-140 mm F2.8 m’accompagne dans mes reportages et je dois admettre qu’il est très efficace.

Il n'y a que les imbéciles...

Suis-je en train de retourner ma veste ? Oui et non.

  • Oui, car je prends plaisir à l’utiliser lors de reportages où il est difficile, voire impossible, de courir partout sans déranger toute l’assemblée ;
  • Oui, car cet objectif est redoutable d’efficacité et de précision ;
  • Oui, car il est parfaitement équilibré ;
  • Non, car il est à part dans la lignée des objectifs Fujinon en raison de sa taille et de son poids. On sort de la philosophie XF.

Je reviendrai plus tard sur ces points.

Fabrication

Comme à l'accoutumée, Fujifilm est parvenu à su se surpasser pour ce 50-140mm F2.8 ; on approche de la perfection. La construction est irréprochable. L’objectif est solide et construit comme un tank.

Fujifilm est passé à un niveau supérieur avec ce nouveau zoom. Je ne dis pas que les précédentes optiques étaient de qualité moyenne. Non, elles sont toutes excellentes. Je constate que ce 50-140mm est encore un niveau au-dessus en termes de fabrication.

Ergonomie

La bague de zoom est précise et d’une extrême douceur. Il n’est pas nécessaire de faire 2,5 tours pour passer de 50 à 140 mm ; c’est très pratique lorsqu’il s’agit d’aller vite. La bague de mise au point est tout aussi douce.

Le stabilisateur optique émet un léger bruit, mais il est redoutable d’efficacité. On peut sans trop de soucis prendre des photos à 1/30s sans que ce soit flou ; à condition que le sujet soit fixe et de ne pas avoir bu trop la veille. L’ouverture constante à F2.8 est aussi un bel atout dans ce cas précis.

Autre avantage : le zoom est fixe. Je m’explique, aucune partie ne sort de l’objectif lors du zoom ou dézoom.

Dernier point qui me semble important, le Fuji 50-140mm F2.8 est tout temps (WR).
Il est fabriqué pour résister aux intempéries, aux poussières et aux basses températures.

Pour résumer brièvement : ce 50-140mm F2.8 (≃ 76-213mm) n’a rien à envier aux 70-200mm Canikon.

Utilisation

S’agissant d’un zoom, son utilisation est large ; on peut tout faire avec. Évitez toutefois les photos de soirées ou de spéléologie.

Je m’en sers principalement lors des mariages, en extérieur ou à l’église, pour des photos corporatives ou pour des portraits en studio.

L’avantage du 50-140 mm est qu’il est possible d’obtenir des portraits naturels, à distance, sans, forcément, être vu.

Autofocus

Jusqu’à présent, pour ma part, le champion de l'autofocus chez Fujifilm était le 23 mm F1.4. Rapide, net et précis. Je peux, sans trop m’avancer, dire que le 23mm est battu par le 50-140 mm F.2.8 en termes de rapidité. L’AF est quasi instantané ; c’est impressionnant.

On sait tous que les appareils Fuji ne sont pas réputés pour leur autofocus foudroyant. Avec cet objectif, Fuji vient de franchir un cap dans son évolution. La précision et la rapidité de l’AF sont chirurgicales.

Image

La qualité d'image est xcellente. Je ne vais pas chercher la petite bête et (re)dire que tous les objectifs Fujinon sont merveilleux, formidables, etc. Celui-ci ne déroge pas à la règle. La netteté à F2.8 est assez hallucinante, au centre comme sur les bords. Le rendu est tout aussi bon. Bref, le top du top.

Un seul défaut

La taille et le poids sont les uniques défauts de ce Fujinon XF 50-140mm F2.8.

Lorsqu’on choisit de travailler avec des appareils et objectifs Fujinon X, on part dans un monde plus petit et léger, si l’on compare au monde des reflex.

Avec cet objectif, j’ai la sensation de perdre un peu cet avantage. Le Nikkor 70-200mm F2.8 VRII pèse 1 540 g contre 995 g pour le 50-140mm, la différence est moindre.

J’aime

  • Sa qualité de fabrication : rien à redire. Le top du top. Tout est parfait. Les bagues sont précises et douces ;
  • Sa qualité d’image : comme les autres optiques Fujinon, du grand art ;
  • Son AF : précis et très rapide. Fujifilm a franchi un nouveau cap ;
  • Son équilibre : une fois posé sur son pied et malgré l’appareil (X-T1) attaché, l’ensemble est parfaitement équilibré ;
  • Son stabilisateur : très efficace lorsque les conditions lumineuses deviennent difficiles, sans devoir monter dans les trop hauts ISO.

Je n’aime pas

  • Son prix : malgré ses énormes qualités, son prix de ±1 500 € reste élevé.
  • Son poids : 995 g. Par rapport au reste de la gamme Fujinon et aux appareils Fuji X, on peut dire que c’est énorme ;
  • Son pare-soleil : gros, en plastique et assez difficile à mettre.

Le mot de la fin

Tous les superlatifs sont de sortie pour qualifier cet objectif : beau, rapide, précis, cher, etc. Fujifilm continue d’impressionner en suivant sa lens roadmap et en sortant des objectifs toujours plus qualitatifs.

Ce zoom XF 50-140 mm F2.8 est bourré de qualités : image, AF. Mais sort un peu, selon moi, de la philosophie mirrorless de par sa taille et son poids.

Quoi qu’il en soit, il fera le bonheur des photographes qui auront le plaisir de l’essayer ou de l’acheter.

Ma note sur 5

  • Prix : 3
  • Rendu/image : 5
  • Fabrication : 5
  • Autofocus : 5
  • Côté coeur : 4


ARTICLE SUIVANT



© 2013-2021 Frédéric Frognier • confidentialité